Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Solides mésoporeux

Retour menu précédent

 

Solides mésoporeux : de l’élaboration à la structure

 

Les matériaux mésoporeux sont obtenus à partir de l’auto-assemblage de micelles de molécules de tensioactif en solution dans l’eau, autour desquelles se condense de la silice (SiO2). La taille des pores et l’épaisseur des parois sont les paramètres les plus importants qui influencent l’utilisation possible de ces matériaux. Afin d’arriver à bien contrôler ces paramètres, nous étudierons les étapes du mécanisme de leur formation, qui sont encore mal connues, grâce à des techniques de diffusion aux petits angles des rayons X (SAXS) et de neutrons (SANS), en réalisant des mesures in-situ résolues en temps, en ayant recours aux grands instruments (SOLEIL, ESRF, ILL).

    Le but est de comprendre comment les différentes interactions entre les micelles et les espèces de silice contrôlent les propriétés du matériau hybride final.

 

Permanents : Postdoc :
Pierre Antoine Albouy
Marianne Impéror-Clerc

Sabine Manet

 

Liste de publications Faits marquants