Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Génération et contrôle des mousses polymères auto-organisées à partir de superabsorbants

Proposition de stage 2009-2010
MASTER 2ème année

 

Laboratoire : Laboratoire de Physique des Solides

Adresse : Bâtiment 510, Centre Scientifique d’Orsay, 91405 Orsay Cedex Directeur du laboratoire : Jean-Paul Pouget

Responsable du stage : Awatef Testouri (Bureau n° 70), Wiebke Drenckhan (Bureau n° 72) Téléphone : 01 69 15 59 86 ou 01 69 15 53 88 e-mail : testouri@lps.u-psud.fr

 

Titre du sujet proposé :

GÉNÉRATION ET CONTRÔLE DES MOUSSES POLYMÈRES AUTO-ORGANISÉES À PARTIR DE SUPERABSORBANTS

 

Projet scientifique :

Les mousses polymères sont utilisées de nos jours dans plusieurs domaines. Grâce à leurs diverses propriétés physiques et mécaniques (isolation acoustique et thermique, grande capacité d’absorption, amortissement mécanique…) elles trouvent beaucoup d’applications dans plusieurs industries (automobile (siège auto), produit hygiénique (couches pour bébé)…

Etant donné que les techniques de génération des mousses polymères utilisées jusqu’aujourd’hui sont très difficiles à maîtriser, il est d’une grande importance, surtout pour le secteur industriel, de bien contrôler les propriétés de ces matériaux.

En collaboration avec le leader mondial des produits chimiques BASF, on se propose, dans le cadre de ce projet d’utiliser des techniques microfluidiques dans le but de générer des mousses liquides hautement structurées dans lesquelles des bulles de volume égal s’auto-organisent selon une disposition similaire à celle des atomes dans un solide (voir figure1). Ces mousses ordonnées seront générées à partir de monomères qui, après polymérisation, créent des hydrogels superabsorbants. Ces derniers sont connus pour leur forte capacité d’absorption qui peut atteindre jusqu’à 100000 fois leur poids. Le stage sera constitué de deux parties. En un premier temps, l’étudiant contribuera à l’amélioration du dispositif de génération des mousses afin de mieux contrôler la taille des bulles obtenues. Puis, il participera à la polymérisation et à la caractérisation des mousses liquides générées.

Techniques utilisées : Techniques micro-fluidiques, polymérisation, conception du matériel nécessaire à l’amélioration du dispositif utilisé (avec l’aide des techniciens de l’atelier du laboratoire). L’étudiant intéressé suivra une formation préalable de la part de son encadrant sur ces techniques.

Qualités requises : Goût pour l’expérimentation. Autonomie. La rémunération de ce stage est possible.