Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Kees van der Beek - Laboratoire des Solides Irradiés, Ecole Polytechnique, Palaiseau

Le désordre dans les supraconducteurs est préjudiciable dans la mesure ou il affecte tant la mesure des grandeurs thermodynamiques caractéristiques, comme la température critique et les longueurs de pénétration et de cohérence, en introduisant une dispersion de leurs valeurs à travers l’échantillon sous étude. Cela impose la mesure locale des grandeurs physiques.

 

Par ailleurs, le désordre affecte les valeurs physiques-mêmes de ces grandeurs, par diffusion de quasi-particules, et par l’effet d’ancrage des lignes de flux dans l’état mixte.

 

Les oxypnictures ferreux ne sont pas indemnes par rapport à ce désordre cristallin. Je présenterai une caractérisation du désordre dans les composés dopés en porteurs de charge PrFeAsO_1-y, le NdFeAs(O,F), et (Ba,K) Fe_2As_2 d’une part, et du composé dopé isovalent BaFe_2(A,P)_2 d’autre part. Une étude de l’ancrage des lignes de flux montre que le role du désordre est très différent dans les deux cas : le dopage en porteurs de charge est responsable pour la diffusion des quasiparticules, le dopage isovalent, non. Je tenterai un rapprochement avec le diagramme de phase de ces matériaux.

 

Affiche pdf