Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Etude des supraconducteurs exotiques par microscopie à sonde locale

Un enjeu majeur dans la matière condensée est la découverte et l’étude des supraconducteurs présentant des mécanismes d’appariement « exotiques » : couplage électron-phonon renforcé, rôle des fluctuations magnétiques dans les systèmes à fortes corrélations électroniques comme les fermions lourds etc.

On présent l’étude des matériaux à fortes corrélations électroniques comme le Sr2RuO4, CeCoIn5, URhGe ou UPt3 à l’aide des différentes microscopies à sonde locale. On observe pour la première fois des vortex dans les supraconducteurs Sr2RuO4 et Upt3, mais aussi la formation des domaines des vortex qu’on explique par une chiralité du paramètre d’ordre supraconducteur. Une distribution du gap supraconducteur est observé dans le composé CeCoIn5. La variation de ce gap indique la présence d’un pseudogap dans ce matériau comme dans les supraconducteurs à haute Tc.