Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaire Anton Knyazev

Anton Knyazev

Laboratoire de Physique des Solides
UMR 8502 CNRS et Université Paris-Sud

La problématique de la conception de matériaux liquide−cristallins de ferrocène se situe au centre d’intérêt de ce travail. Une famille de poly(benzyléthers) colonnaires a été choisie pour promouvoir les propriétés mésomorphes et le ferrocene comme unité electroactive. Trois générations consécutives de ferroceno-dendrimères mentionnés ci-dessus ont été synthétisées. Dès la deuxième génération, les molécules présentent un mésomorphisme sur une large plage de température à proximité de la température ambiante. Trois différents types de ferrocenes ont été retenus afin de pouvoir varier la position de l’unité ferrocényle au sein de la structure dendritique. Les produits contenant l’entité ferrocényle peralkylé ont été oxydés par la suite. Une nouvelle famille de ferrocènomésogènes mésomorphes a été ainsi synthétisée. A notre connaissance, c’est la première fois que de tels produits ont développé des phases colonnaires. L’introduction de l’unité ferrocényle dans des matrices macromoléculaires a conduit a une diminution de la stabilité thermodynamique et thermique des produits par rapport aux dendrimères de départ, ce qui est en accord avec les résultats obtenus auparavant. Toutefois le type d’organisation de phase (colonnaire) n’a pas été changé de ce fait. L’oxydation quant à elle par contre, conduit à la perte des propriétés liquide−cristallines. Ce type de propriétés laisse entrevoir des applications possibles pour les cristaux liquides de ferrocène, comme par exemple dans les commutateurs électroactifs.