Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Transitions de phase dans les matériaux fortement corrélés étudiées par spectroscopie électronique

Proposition de stage 2008-2009
MASTER 2ème année

 

Laboratoire : Laboratoire de Physique des Solides

Adresse : Bâtiment 510, Centre Scientifique d’Orsay, 91405 Orsay Cedex Directeur du laboratoire : Jean-Paul Pouget

Responsable du stage : Marino Marsi Téléphone : 01 69 15 53 95 e-mail : marsi@lps.u-psud.fr

 

Titre du sujet proposé :

Transitions de phase dans les matériaux fortement corrélés étudiées par spectroscopie électronique

 

Projet scientifique :

Comprendre les transitions de phase entre les états métalliques, isolants et supraconducteurs dans les matériaux où les corrélations électroniques sont prédominantes reste une des questions fondamentales de la physique de la matière condensée. Certains de ces matériaux ont fait l’objet de très nombreuses d’études, vu leur intérêt pour la physique de base ainsi que pour les applications technologiques : on citera par exemple les isolants de métal de transition (ex : oxydes de vanadium) ou les supraconducteurs à haute température critique (ex : cuprates). Pourtant, la description de leurs propriétés reste lacunaire de par la difficulté, tout d’abord expérimentale, à explorer l’ensemble de leur structure électronique à proximité du niveau de Fermi. Ce projet concerne l’étude des matériaux fortement corrélés par des techniques spectroscopiques développées parallèlement à l’essor des sources de rayons X les plus intenses (dites de troisième génération) comme SOLEIL, le nouveau centre français de rayonnement synchrotron situé à proximité du campus d’Orsay. L’absorption X, la diffusion inélastique X et la photoémission permettent de décrire l’ensemble des états électroniques - occupés et non occupés - impliqués dans les transitions de phases dans les systèmes corrélés, et de donner donc des renseignements nouveaux et indispensables pour la compréhension des ces matériaux. La partie spectroscopique du projet sera réalisée sur les stations expérimentales du synchrotron SOLEIL, sur des échantillons qui seront préparés et caractérisés au Laboratoire de Physique des Solides d’Orsay. L’interprétation des résultats donnera lieu à des échanges continus avec les groupes de théoriciens experts en ce domaine.

Techniques utilisées :

Spectroscopies à l’aide du rayonnement synchrotron (absorption et diffusion de rayons X, photoémission)

Qualités du candidat requises :

Bonne connaissance de base de la physique des solides. Intérêt pour l’activité expérimentale et pour la physique des matériaux à fortes corrélations électroniques

Rémunération éventuelle du stage : possible

Possibilité de poursuivre en thèse ? OUI Si oui, quel est le mode de financement envisagé : allocation ministère, ou sur projet à SOLEIL