Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Activités de recherche

Les propriétés électroniques de conducteur de taille inférieure à la longueur de cohérence de phase, sur laquelle la phase électronique reste bien déterminée, sont modifiées par les interférences électroniques. Ces effets peuvent par exemple être révélés par la dépendance vis à vis du flux magnétique, en particulier dans des géométries annulaires. L’activité de notre équipe dans ce domaine s’articule selon deux thématiques principales :

- Supraconductivité de Proximité

- Dynamique de systèmes mésoscopiques