Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Accueil

Supraconductivité
 

Présentation de l’activité

  L’existence de fortes corrélations entre électrons provoque l’apparition de nouveaux états de la matière, originaux et inattendus comme par exemple la supraconductivité à haute température.

  L’activité principale de l’équipe Supraconductivité concerne l’étude expérimentale de matériaux présentant ces propriétés remarquables.

  Ses thèmes de recherches sont :

  • phénomènes quantiques macroscopiques
  • systèmes magnétiques
  • supraconduction de type II
  • films minces
  • super-réseaux
  • supraconducteur à haute Tc
  • magnétotransport
  • dopage en oxygène

 

 

Notre groupe présente la particularité de synthétiser ses propres échantillons, sous forme de films minces. La méthode d’élaboration est celle de la pulvérisation RF. La structure et la composition des films, épitaxiés sur une variété de substrats, est caractérisée par diffraction X et les propriétés de transport. Z.Z. Li, ingénieur de recherche, est en charge de ces deux techniques. Nous avons acquis un savoir-faire dans le domaine des cuprates supraconducteurs, que ce soit la famille des composés à base de Bismuth (Bi-2212, Bi-2201) dopés en trous, ou de la phase dite ’infinie’, dopée en électrons. Récemment, le groupe se tourne vers l’étude des iridates, eux-aussi matériaux à fortes corrélations électroniques, où le couplage spin-orbite joue un rôle important. Ces films sont les sujets d’études physiques diverses : transport (résistivité, effet Hall, magnétorésistance), pouvoir thermoélectrique, densité superfluide.

 

Trois cuprates supraconducteurs synthétisés et étudiés dans le groupe

 

 

Diffraction X : Scan de l’espace réciproque d’un film d’iridate, montrant le substrat et le film contraint.

 

Un dépôt par pulvérisation RF (le substrat se trouve en haut)

plasma